14 habitudes puissantes pour les blogueurs et les écrivains afin de mieux produire

Il y a de bonnes et de mauvaises habitudes. Qu’est-ce qui est différent chez les uns et les autres ?

Cela varie beaucoup selon la profession. Mais pour les blogueurs et les écrivains, il existe des comportements hautement recommandés pour être productifs au quotidien.

On dit que les bonnes habitudes vous mettent patiemment sur la bonne voie tandis que les mauvaises habitudes vous jettent avec rapidité sur le chemin de nulle part.

Et c’est précisément avec de bonnes habitudes que l’on sauve les mauvais jours. En introduisant ces comportements dans votre vie quotidienne, vous êtes automatiquement prêt à accomplir toutes vos tâches sans vous sentir perdu ou avec le sentiment que “tout va mal aujourd’hui”.

Dans ce billet, nous énumérons 14 habitudes fortement recommandées pour tout blogueur, écrivain, auteur fantôme, freelance ou tout producteur de contenu professionnel.

1 – Ecrivez souvent. Ecrivez toujours.

La première habitude est présente dans presque tous les articles sur la productivité : écrire beaucoup.

Seuls ceux qui écrivent fréquemment développent l’écriture.

Comme toute autre tâche, c’est une activité qui se développe au fil du temps.

Si votre travail consiste à écrire, vous devez vous développer jusqu’à ce que cela vous semble aussi naturel que votre respiration.

Lisez également le billet comment perdre la peur d’écrire et de produire du contenu.

Mettez donc les idées qui vous viennent à l’esprit dans l’éditeur de texte et préoccupez-vous de faire des corrections et des améliorations au moment de la rédaction, qui est d’ailleurs la deuxième habitude que vous devez avoir et à laquelle vous devez vous familiariser.

2 – Ne pas gagner de temps pour le montage

Le secret d’un bon texte se trouve dans la rédaction. Rien n’est parfait sans être révisé.

Éditer sans pitié. Ainsi, vous pouvez écrire plus rapidement et avec moins de souci, en laissant le texte à peaufiner plus tard. Après tout, il faut quand même faire du montage.

Il y a des écrivains qui passent 80% de leur temps à réviser ce qui a été écrit. Sachez donc que cette fonction devra exister. Et vous allez devoir la jouer.

Avant d’écrire cet article, par exemple, ce que j’ai fait, c’est jeter toutes les idées dans le rédacteur de texte. Cela m’a beaucoup facilité la tâche car j’ai pu saisir presque tout le raisonnement que j’avais pendant la production du post, et ce n’est qu’après sa rédaction que je me suis soucié de corriger les erreurs et d’améliorer les phrases.

3 – Publier périodiquement

Pour constituer un public à partir de zéro, ou le maintenir, il faut le nourrir. Et lui faire savoir que les nouvelles publications seront affichées dans un délai prédéfini.

Faites donc une planification du contenu, en décidant de la périodicité de diffusion des postes.

Décidez si les affichages seront quotidiens, hebdomadaires, bimensuels, mensuels ou dans l’intervalle de temps de votre choix. L’important ici est de toujours laisser le lecteur bien approvisionné pour qu’il sache à quelle fréquence il doit revenir sur son site.

Il devient très étrange pour le blog – et aussi pour le lecteur – de publier dans des espaces de temps très espacés. Par exemple, postez tous les jours de la semaine et restez un mois sans mettre à jour le blog, puis postez deux jours de suite et restez encore quinze jours sans nouveaux messages.

Maintenez un intervalle constant. Si la productivité est en train de voler et de survoler des articles, gardez-les pour plus tard – tant que ce n’est pas urgent. Cela peut être utile.

4 – Lire beaucoup

La lecture est le carburant des nombres pour l’écrivain. Personne ne devient un bon écrivain sans avoir l’habitude de lire.

Créer une routine quotidienne pour la lecture. Transformez-le en un passe-temps et consacrez chaque jour un temps fixe à la lecture. Il peut s’agir de livres physiques ou de livres électroniques. L’important est de développer cette habitude.

Une heure de lecture par jour peut déjà apporter des avantages incroyables dans votre vie professionnelle et personnelle. Lire tous les jours augmente la créativité, enrichit le vocabulaire, renforce la pensée analytique et améliore votre capacité de concentration. En d’autres termes, tout ce dont un écrivain a besoin.

5 – Soyez heureux de faire de la recherche

Avant de commencer à écrire sur votre sujet, faites une recherche sur les moteurs de recherche.

Il est essentiel de savoir si vous avez publié du matériel similaire à celui que vous avez l’intention d’explorer. En plus de vous aider à réfléchir aux différentes voies à suivre, la recherche peut également vous inspirer et faire émerger des sujets auxquels vous n’aviez pas pensé auparavant.

N’ayez pas honte de vous appuyer sur d’autres contenus. Mais soyons clairs : ne confondez pas les références avec le plagiat.

Des recherches préalables sur des sources fiables peuvent également vous aider à organiser les sujets qui seront écrits, vous donnant ainsi un meilleur aperçu du sujet.

Lisez également le post comment créer une structure de poste tueur

6 – Avoir une curiosité monstrueuse

L’écriture est une forme d’apprentissage, c’est pourquoi il est très important d’être curieux à cet égard.

Être curieux, c’est avoir la volonté de démembrer les différentes questions et d’apporter ses doutes et ses solutions à son public.

Cela signifie être toujours prêt à en apprendre davantage et à se perfectionner. D’autant plus que les mises à jour techniques et conceptuelles sont si constantes qu’il faut étudier au quotidien pour ne pas prendre de retard.

7 – Consommer l’information avec intelligence

La quantité d’informations sur le réseau est humainement innombrable. Il est donc difficile de choisir ce que l’on va consommer. D’autre part, il est facile de se perdre dans plusieurs problèmes parallèles qui tuent la productivité et n’ajoutent rien à votre travail.

En période de surcharge d’informations, il est judicieux d’être sélectif sur ce que l’on consomme. Nous sommes arrivés à un moment où moins d’informations peuvent être considérées comme plus.

Si vous consommez l’information en allant directement aux sources, créez des dossiers dans les favoris et séparez-les par catégories.

Si vous utilisez les réseaux sociaux à cette fin, créez des listes afin que l’essentiel ne se perde pas au milieu du fil d’actualité.

Un autre moyen intéressant de suivre les blogs et les sites web est le RSS. Plusieurs lecteurs gratuits sont disponibles sur Internet, parmi lesquels Feedly, Press, Amber, gReader et SilverReader.

8 – Prenez note de tout

Chaque personne responsable de la production de contenu doit faire preuve de créativité et rassembler les différentes lignes directrices et idées de postes qui seront publiés.

Alors, dès qu’une idée se présente, écrivez-la ! Ne tombez pas dans le piège de penser : “Je m’en souviendrai plus tard”. Cela peut arriver, mais les chances que cela tourne mal sont considérables. Les bonnes idées surgissent généralement à des moments imprévus, lorsque nous menons d’autres activités parallèles.

Utilisez des applications comme Evernote ou même le bloc-notes standard de votre téléphone. Ou du papier et du crayon, si vous préférez, si c’est près de chez vous. Vous le préférez sous forme de note. Ce que vous ne pouvez pas faire, c’est ne pas l’écrire.

9 – Organiser un calendrier des postes

Faites un calendrier des futurs affichages avec les thèmes que vous avez précédemment notés.

Une fois que vous avez transféré à un projet les thèmes qui seront travaillés pendant la semaine ou le mois, vous avez même plus de temps pour réfléchir au sujet qui sera écrit.

En outre, cela aide l’organisation, car vous ne perdez plus de temps à penser à “qu’est-ce que je vais écrire aujourd’hui ?

10 – Obtenir des heures de sommeil saines

La productivité, c’est ne pas rester le plus longtemps possible à écrire devant l’ordinateur portable ou le bureau. Il s’agit de prendre plus de temps.

Une bonne habitude de sommeil vous aide à garder l’esprit clair et à être prêt pour le lendemain.

Vous en doutez ? Faites ensuite un test et quantifiez votre productivité en fonction du nombre d’heures de repos.

Certaines personnes ont besoin de plus d’heures de sommeil que d’autres et il est recommandé de trouver le sommeil idéal.

Cela varie beaucoup d’une personne à l’autre. Alors, rendez-vous. Et en tirer profit.

11 – Faire des pauses

Même si vous dormez suffisamment la nuit, vous devez faire quelques pauses pendant la journée.

Donnez au cerveau de courtes pauses pour qu’il continue à fonctionner clairement.

Certaines personnes utilisent des méthodes de productivité qui permettent ces pauses, comme la technique pomodoro.

Dans le post 4 conseils pour produire plus de contenu en moins de temps, nous parlons de la technique pomodoro.

Les pauses peuvent être des siestes, des méditations, des étirements, des promenades ou même une pause pour parler à un collègue. L’important est de quitter un peu l’écran pour garder l’esprit sain et ne pas perdre l’inspiration et la créativité.

12 – Soyez authentique

L’authenticité n’est qu’un secret pour différencier vos postes. La façon dont vous racontez l’histoire, le ton de votre voix et votre style de communication sont déterminants pour le succès de vos publications.

Être authentique signifie être soi-même, sans tromper personne. Pour être naturel, en somme.

Les gens peuvent obtenir des informations dans de nombreux endroits, ils doivent donc s’identifier à vous, créer une connexion, puis consulter à nouveau vos futurs posts.

Définissez une langue pour votre blog afin de maintenir une audience qualifiée et rentable.

13 – Répondez aux commentaires et discutez avec vos lecteurs

L’interaction avec vos lecteurs leur permet de se sentir chez eux ou au moins de participer à la discussion.

Répondre aux questions, remercier les éloges et s’engager dans des conversations parallèles qui ont lieu dans les commentaires est une façon de montrer de l’admiration pour le public, ce qui est susceptible d’être réciproque.

Ce comportement crée un sentiment de confiance de la part de vos lecteurs et montre que vous existez et que vous vous souciez d’eux.

Sur les réseaux sociaux ou dans les courriels, faites de même. Que ce soit par des tweets ou des commentaires / messages sur facebook, l’important est de communiquer avec vos visiteurs, car ce sont eux qui font le succès de votre site.

14 – Se mettre en relation avec d’autres écrivains et blogueurs

Même s’il y a une compétition naturelle, cela ne signifie pas que les blogueurs vivent une compétition.

Prendre contact avec d’autres écrivains qui écrivent sur des sujets similaires – ou différents – est une façon humaine et saine d’entrer en relation avec des collègues professionnels.

Écrire des messages d’invités, ainsi que publier les messages d’invités d’autres auteurs sur votre blog, est une façon intelligente de maintenir cette bonne relation, en tirant des avantages pour les deux parties.

Lisez également le post comment et pourquoi écrire des messages d’invités

Mais souvenez-vous : unir les publics est un bien commun, ne soyez pas égoïste. Ne voulez pas seulement capter le public des autres. Cela se fait naturellement, alors considérez cela comme une forme de collaboration.

Extra : Je ne peux pas garder ces habitudes. Que dois-je faire ?

Les habitudes ne naissent pas du jour au lendemain. Nous devons nous développer.

Parfois, il faut cultiver de nouvelles habitudes en identifiant quelques indices dans la routine et en créant des récompenses afin qu’elles soient consolidées et fixées comme quelque chose de naturel.

Le livre “The Power of the Habit” de Charles DuhiggIl explore toutes les nuances de la psychologie humaine et comment les bonnes habitudes peuvent remplacer les mauvaises. Avec un certain effort, mais avec efficacité.

Dans le livre lui-même, Duhigg cite quelles habitudes, selon le philosophe et psychologue britannique William JamesLa première fois, nous faisons quelque chose avec difficulté, mais ensuite nous le faisons de plus en plus facilement, et enfin, avec une pratique suffisante, nous le faisons de manière semi-mécanique, ou pratiquement sans conscience”.

Identifiez si vous avez certaines des habitudes recommandées pour mieux guider votre travail d’écrivain. Si ce n’est pas le cas, essayez de les créer. L’effort d’aujourd’hui est la récompense de demain.

Marqueurs :

Cet article provient de https://resultadosdigitais.com.br/blog/14-habitos-poderosos-para-blogueiros-e-redatores-produzirem-melhor/